BIENVENUE BIOGRAPHIE AUTEURS POLITIQUES MEDIAS REPERES TEMOIGNAGES

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

ECRIVAINS

 

 

 

* Bernard HENRI-LEVY (romancier, essayiste): " Pierre Monnier écrit à propos de Bernard HENRI-LEVY : " Je l'ai vu un jour à la télévision. Il disait des livres de Céline qu'ils étaient des appels au meurtre. Les seuls titres indiquent au contraire qu'ils sont des livres de paix et de sauvegarde des vies humaines : Bagatelles pour un massacre, paru avec une bande : " Pour bien rire dans les tranchées ", et l'Ecole des cadavres. Céline se dressait de toutes ses forces contre le meurtre à venir. BHL est, paraît-il, un grand philosophe. Il sait tout. Maintenant il va apprendre à lire. "
 (Minute, 3 oct. 1990
).

*... Se trouvait les 21 et 22 avril 1991 à l'université de Boston, aux Etats-Unis, à l'invitation du B'nai B'rith, une organisation maçonnique exclusivement juive. Il y a prononcé une conférence sur l'antisémitisme et l'intolérance de Céline.
 (BC, juillet 1991

 * ... et aussi à propos des " Lettres des années noires " Bernard Henri-Levy avoue : " Odieux, certes. Nauséabond. Mais cette évidence, pourtant, qui ne s'impose que chez les plus grands et reste, probablement, d'ailleurs, leur seule vraie marque distinctive : une langue qui, même là, dans ces textes hâtifs et, je le répète, odieux, est comme une pierre de touche, ou un aimant à l'envers - l'écrivain parle et, du seul fait qu'il parle, voici que s'affolent et se détraquent toutes les boussoles littéraires du moment. Céline comme un chaos. Encore, et toujours, l'énigme nommée Céline. "
  ( Le Point, 4 février 1995)