BIENVENUE BIOGRAPHIE AUTEURS POLITIQUES MEDIAS REPERES TEMOIGNAGES

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

POLITIQUES ETRANGERS

 

 

 

 

* Henry FORD (industriel américain, pionnier de l'automobile, fondateur en 1902 de la Henry Ford Compagny, 1863-1947) : " Promoteur de la taylorisation et de la standardisation, ses usines produisent plus de 15 millions de modèles T-Lizzie jusqu'en 1927. Louis Destouches, qui s'était rendu sur le site de Detroit les 5 et 6 mai 1925 à la tête des médecins échangistes sud-américains, en mission pour la SDN, avait assisté à une inspection médicale d'embauche, visité les ateliers et s'était entretenu avec le directeur du service de santé, le docteur Mead. Il en avait rendu compte dans une note assez critique où il rapporta les propos d'un médecin chargé des admissions : " l'employé rêvé pour nous, l'ouvrier rêvé c'est le chimpanzé " .

   Dans sa communication à la Société de médecine de Paris, " A propos du service sanitaire des usines FORD à Détroit ", donnée lors de la séance du 26 mai 1928, son propos était plus nuancé : les assurances sociales en France étant jugées trop onéreuses et inefficaces, l'alternative du fordisme, qui emploie dans des tâches assistées par la machine des malades et des vieillards, lui paraissaient alors un moindre mal, compte tenu du faible engagement des Etats dans les questions sanitaires. Dans Voyage, Bardamu entre sans enthousiasme à l'usine FORD de Détroit, où " on y embauchait n'importe qui et n'importe quoi " : à l'usine : " rien n'importait que la réalité fracassante des mille et mille instruments qui commandaient les hommes ".
 (Gaël Richard, Dictionnaire des personnages, Du Lérot 2008).