MEDIAS AUTRES ECRITS 2

 

 

 

 

* Henri THYSSENS : " Le libraire liégeois répond à Marc Laudelout :  -Connaît-on maintenant les raisons pour lesquelles Céline n'obtint pas le Goncourt en 32 ?  -La raison est purement commerciale ; à cette époque, la maison Hachette faisait et défaisait les grands prix littéraires. Le roman de Céline était publié par un éditeur indépendant, qui refusait de lui céder la distribution de ses livres.

   Si le Voyage avait eu le prix, Hachette aurait dû acheter, comptant, des milliers d'exemplaires. Avec celui de Mazeline édité chez Gallimard, dont le trust vert avait la distribution, rien de tel : un dépôt à six mois, sans bourse délier. Il suffisait donc de s'assurer du vote de l'un ou l'autre juré. En l'occurrence, ce sont deux Belges, les frères Boex, dits Rosny, qui firent l'affaire ".
  (BC n°276 juin 2006).