POLITIQUES FRANCAIS

 

 

 

 Roger CHINAUD : Pour le classement de la maison de Céline à Meudon: tout parait bien engagé, mieux qu'il y a huit ans, puisque le président de l'association n'est autre que Roger Gouze, beau-frère du... Président de la république !

   En outre, Roger CHINAUD, sénateur-maire du 18e arrondissement avait, lui aussi, adressé une lettre très favorable au directeur du Bulletin célinien : " Je sais que vous avez déposé une demande pour obtenir l'autorisation d'apposer une plaque à la mémoire de Louis-Ferdinand Céline, sur la façade de l'immeuble situé au 4 rue Girardon à Paris 18e. - Très favorable à cette suggestion, j'avais attiré l'attention du Maire de Paris pour que ce projet puisse être réalisé. - Il vient de m'être indiqué que le Directeur des Affaires Culturelles avait été saisi, afin que cette apposition soit programmée le plus rapidement possible. - Je m'en réjouis vivement et voulais vous en informer. " (lettre du 27 mars 1992).

  Vain soutien ! Il s'en suit une campagne visant à faire renoncer l'association à son projet. Madame Schlumberger, secrétaire de La Mémoire des lieux reconnaitra, au cours d'un entretien téléphonique, que suite à de très nombreuses réactions venant " d'associations israélites ", La Mémoire des lieux n'a pas cru devoir maintenir ce projet. "
  (BC, sept.1992).